Bahamas

Imaginez un archipel de 700 îles et 2000 ilots suspendus entre ciel et mer inondés d’un bleu turquoise déclinant toutes les tonalités de bleu et de vert… La faible profondeur de ses eaux surprit Christophe Colomb, qui, en 1492, baptisa cet endroit majestueux « Las Islas de Baja Mar », littéralement « les îles de la mer basse ». Depuis, ce nom fut vite transformé en « Bahamas ».

Jeux sous marins Tiger Beach

Vivant essentiellement du tourisme, cet archipel tire de cette activité 60 % de son Produit Intérieur Brut. Grâce à une eau chaude toute l’année et une faible profondeur, ces îlots abritent une population importante de requins citron trouvant, ici, des conditions idéales pour leur reproduction. Loin d’être les seuls à peupler ces eaux turquoises, les requins citron doivent aussi cohabiter avec plusieurs autres espèces comme le requin-tigre. Des populations importantes de dauphins vivent aussi dans cet archipel en toute quiétude.

Requin citron des Bahamas

Situé à environ 1h30 de navigation à partir de la pointe Ouest de Grand Bahama, Tiger Beach est un fond sableux de faible profondeur où il est courant d’observer, toute l’année, une espèce rare à rencontrer en plongée : le requin-tigre. « Ce requin est encore peu connu des scientifiques » précise Bernard Seret, requinologue à l’Institut de Recherche et du Développement, basé au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris. « Nous connaissons le régime alimentaire du requin-tigre qui est très éclectique, nous connaissons aussi son environnement mais il reste encore des énigmes comme celle, par exemple, de sa migration. En effet, le requin-tigre a une répartition cosmopolite dans les eaux chaudes tropicales et subtropicales. Dans la mesure où nous parlons d’une seule et même espèce,  cela prouve donc qu’il existe des échanges et donc des migrations. »

Requin citron des Bahamas Requin citron des Bahamas Requin citron des Bahamas

Classé sanctuaire pour les requins, les Bahamas sont une destination privilégiée pour les rencontrer toute l’année. Par ailleurs, entre les mois de Janvier et Mars, des rassemblements de grands requins marteaux peuvent être observés à partir de l’île de Bimini. Les grands requins océaniques peuvent aussi être rencontrés chaque année au mois de Mai au sud de l’île de Cat Island.

Les Bahamas constituent un lieu de prédilection pour la plongée avec des souvenirs inoubliables. Il est incontestable que de nager pendant plus de 2 heures avec un banc de dauphins tachetés dans une eau cristalline à 32° reste gravé à jamais dans le catalogue des meilleurs souvenirs. Une colonie importante de dauphins sauvages est, en effet, présente au large de Bimini surtout entre Avril et Novembre.

Jeux sous marins Tiger Beach Jeux sous marins Tiger Beach Jeux sous marins Tiger Beach Jeux sous marins Tiger Beach

Les rencontres avec les dauphins sauvages peuvent même être tentées la nuit durant laquelle ces animaux chassent les calamars. Il est amusant de voir les mères éduquer leurs petits. Ces derniers produisent des accélérations fulgurantes pour attraper leur proie. Un bébé, un  peu trop enthousiaste, a même fini sur mon dos alors que je photographiais sa mère !

Jeux sous marins Tiger Beach

Dernière surprise si vous allez plonger dans ces eaux turquoises, vous tomberez sûrement sur des rascasses volantes (Pterois volitans).  Pourquoi est-ce une surprise alors que cette espèce est très fréquente en Mer Rouge ? Tout simplement parce que Pterois volitans n’est pas endémique aux Caraïbes. 3 couples relâchés d’un aquarium accidentellement en mer se sont reproduit et aujourd’hui les rascasses volantes peuplent tous les récifs coralliens des Caraïbes. « On ne connaît pas aujourd’hui les conséquences potentielles de cette introduction accidentelle », rajoute Bernard Seret. « L’espèce est bel et bien là, il est maintenant impossible de la faire disparaitre. Certaines actions sont menées pour limiter cette population : pêche pour les restaurants ou pêche contre des primes offertes par les organismes responsables de ce contrôle ».

Invasion de rascasses volantes aux Bahamas

Bonnes plongées aux Bahamas.

 

Carnet de voyage

Les +

Des plongées faciles, accessibles à tous, dés le niveau 1

L’approche d’animaux mythiques comme les dauphins et les requins

Une eau limpide et chaude toute l’année

Une organisation américaine qui ne laisse pas la place à l’improvisation et à l’amateurisme

Destination convenant aux plongeurs mais aussi aux non-plongeurs !

….et les –

La présence en masse de la clientèle américaine lors des week-ends d’hiver sur les îles de Nassau et de Grand Bahama.

Se rendre aux Bahamas

British Airways : 5 vols sur Nassau via londres
American airlines : quotidien sur Nassau et Freeport via Miami
Delta/Air France : quotidien via atlanta sur Nassau

Météo

L’hiver : de Novembre à Mars avec des journées courtes (coucher de soleil vers 17h30/18h) , journées chaudes (26 à 28°) mais nuits fraiches (16 à 18° la nuit) – Eau entre 24 et 26°
L’été d’Avril à Octobre : journées longues avec un pic entre Juin et Septembre où le soleil se couche vers 21h – journées chaudes de 28 à 32°, nuits chaudes (22 à 24°) Eau de 27 à 30°

Pas de saison des pluies marquée mais des averses quotidiennes en fin de journée ou la nuit comme suit :
– courtes et légères en hiver
– grosse douche tropicale de mai à octobre pendant 1h environ

Peu ou pas touchées par les cyclones grâce à Cuba au sud opérant comme une barrière montagneuse.

Décalage horaire

-6 heures toute l’année (les Bahamas appliquent également l’heure d’été et l’heure d’hiver, le décalage reste donc le même toute l’année)

Monnaie

On peut payer sans aucun problème avec des dollars américains. Sinon, la monnaie nationale est le dollar bahaméen (BSD).

Formalités, Douanes

Le passeport en cours de validité doit être valable 6 mois après le retour. Il n’est pas demandé de visa aux ressortissants français pour un séjour inférieur à 3 mois. Le billet de retour est exigé. Attention à vous conformer aux exigences douanières américaines (passeport optique) en cas d’escale ou d’arrivée aux Etats Unis !

Langues

Anglais mais on trouve du personnel francophone dans les gros centres de plongée et sur les bateaux de croisière

Courant électrique

Standard Nord américain : courant alternatif 60 HZ, 120 V, fiches plates.

Santé

Aucune vaccination nécessaire ni aucune recommandation sanitaire. Il existe de bons établissements médicaux à Nassau et des cliniques dans les capitales des principales îles.

Le caisson le plus proche

Il existe un caisson de décompression à Nassau, un à Freeport sur Grand Bahama, un à San Salvador et un à Andros. Des évacuations aériennes sont prévues en cas de besoin.

Le cahier des prix

Séjour ou croisière à partir de 2200 euros pour une semaine vol compris

Informations

Office du tourisme des Bahamas. 113-115 Rue du Cherche Midi, 75006 Paris.

Tel : 01.45.26.62.62

Fax : 01.48.74.06.05

Email : info@bahamas.fr

www.bahamas.fr